Plaque vitrocéramique

Vous envisagez de faire l’achat d’une plaque vitrocéramique mais ne savez pas vers quel modèle vous tourner pour faire le bon choix ?

Vous êtes arrivé sur la bonne page ! Dans un court instant vous allez trouver toutes les réponses à vos questions.

Les plaques vitrocéramiques font partie des nouvelles générations de plaques électriques. Son design, ses fonctionnalités très pratiques et sa facilité de nettoyage font de ce type de plaque de cuisson des modèles très populaires.

D’apparence identique aux plaques à inductions, les modèles vitrocéramiques sont complétements différents d’un point de vue fonctionnement. Mais choisir la meilleure plaque vitrocéramique reste aussi souvent un vrai casse-tête face aux nombreuses options ou fonctionnalités proposées sur le marché.

Afin de vous aider à y voir plus clair, notre équipe a donc rédigé ce guide d’achat complet qui vous permettra de choisir votre plaque vitrocéramique en toute confiance 🙂

Guide d’achat – Comment choisir une bonne plaque vitrocéramique ?

La plaque vitrocéramique fait partie des incontournables dans les cuisines. Son look tendance, ses fonctionnalités modernes et son prix très abordable en font des modèles très appréciés des consommateurs.

Plaque vitrocéramique

Mais choisir le meilleur modèle de plaque vitrocéramique – celui qui correspond à vos besoins et habitudes culinaires – ne se fait pas à la légère. Il convient donc de prêter attention à ces principaux critères :

Le nombre de foyers

Le choix du nombre des foyers de votre plaque vitrocéramique dépendra essentiellement du nombre de personnes qui vivent sous votre toit.

Les modèles à 3 ou 4 foyers restent un « classique » qui correspond à la plupart des personnes. Mais il existe aussi des modèles à 1 ou 2 foyers (également appelés « dominos de cuisson ») qui vous conviendront très bien si vous vivez seul à ou deux.
À l’inverse, si vous avez une famille nombreuse, partir sur un modèle à 5 foyers (ou 6) sera plus judicieux.

Le second élément à prendre en considération dans le choix du nombre de foyers est la taille de votre cuisine. Plus une plaque vitrocéramique disposera de foyers, plus ses dimensions seront importantes.
En moyenne les largeurs des plaques sont d’environ :

  • 30 cm pour les plaques à 2 foyers.
  • 60 cm pour les plaques à 3 ou 4 foyers.
  • 75 à 110 cm pour les plaques à 5 foyers et plus.

Les types de foyers

Les plaques vitrocéramiques disposent de deux technologies de foyers différentes. Chacune possède ses avantages et inconvénients. Il s’agit donc d’un critère essentiel dans le choix d’une plaque vitrocéramique qui correspond à vos besoins.

Vous pouvez ainsi choisir entre :

Les foyers radiants

Les plaques vitrocéramiques à foyers radiants fonctionnent grâce à des résistances. Celles-ci sont positionnées sous chaque foyer de la table de cuisson et s’activent lorsqu’un courant électrique les traverse (ce qui permet de créer un cercle chauffant).

Ce type de foyer a l’avantage de procurer une température de chauffe constante et homogène. Ce qui est idéal pour les cuissons douces et longues (comme pour faire mijoter).

Les foyers halogènes

Sur ce type de plaques, le principe de fonctionnement se fait à l’aide de lampes à filament de tungstène. Ces dernières se trouvent au sein d’un réflecteur qui concentre l’énergie générée par les lampes. Cette énergie est ensuite transmise vers le haut via une lumière infrarouge (ce qui permet de chauffer vos aliments).

Avec des foyers halogènes, la température de chauffe de votre plaque sera plus rapide. Ce qui est parfait pour porter à ébullition ou saisir les aliments.

La puissance

La puissance d’une plaque vitrocéramique est exprimée en Watts. Les foyers des modèles à induction disposent généralement d’une puissance comprise entre 1200 et 2100 Watts.

Celle-ci va déterminer la rapidité de cuisson de vos aliments : plus votre plaque sera puissante, moins le temps de cuisson sera important. Sur les plaques vitrocéramiques, le choix de la technologie de foyer (radiants ou halogènes) influence aussi la rapidité de chauffe.

À noter également qu’un modèle à plusieurs foyers sera naturellement plus puissant qu’un modèle à 1 ou 2 foyers. Retenez cependant que plus votre plaque vitrocéramique est puissante, plus elle consomme d’énergie… Ce qui se répercutera sur votre facture d’électricité.

Les commandes

Les commandes sont ici aussi un élément essentiel à prendre en compte lors du choix de votre plaque vitrocéramique. C’est en effet grâce à elles que vous allez pouvoir la gérer et la contrôler.

Commandes tactiles plaque vitrocéramique

À l’instar des autres types de plaques de cuisson, les commandes peuvent être positionnées de façon latérale ou frontale. À savoir que des commandes frontales seront plus pratiques mais qu’un positionnement latéral sera plus sécurisant. Celles-ci sont en effet moins accessibles et limitent donc le risque de mauvaises manipulations par des enfants.

Vous avez également le choix entre deux types de commande. Le choix va dépendre de vos préférences et de vos habitudes :

Les commandes manuelles

La gestion de votre plaque vitrocéramique s’effectue à l’aide de manettes (ou « boutons »). Il s’agit d’un type de commande assez classique. Même si ce n’est pas ce qu’il y a de plus moderne, les commandes manuelles restent très appréciées pour leur simplicité d’utilisation et leur excellente réactivité.

Une plaque vitrocéramique à commandes manuelle est en revanche un peu moins facile à nettoyer.

Les commandes digitales

Ce type de commande beaucoup plus moderne est très agréable à l’usage. Comme leur nom l’indique, elles se présentent sous forme d’un affichage digital. Vous accédez aux fonctionnalités grâce à l’écran tactile.

Étant directement intégrées à la table de cuisson, les commandes digitales facilitent le nettoyage.

Les fonctionnalités

Les fabricants proposent des fonctionnalités modernes et très pratiques sur les plaques vitrocéramiques. Des plus simples aux plus évoluées, il y en a pour tous les budgets et toutes les envies :

  • La fonction Boost : cette fonction va booster la température de chauffe d’un foyer à sa puissance maximale (pratique pour accélérer le temps de cuisson d’une préparation).
  • Le minuteur : permet de régler le temps de cuisson. Il s’agit d’un indispensable qui sonne et arrête vos cuissons de façon automatique.
  • Le départ différé : programmez l’heure exacte à laquelle vous souhaitez qu’une cuisson débute grâce à cette fonction très pratique.
  • Le maintien au chaud : garantit une température stable en ajustant automatiquement la puissance de cuisson.
  • La fonction mémoire : vous pourrez difficilement vous passer de cette fonctionnalité avec laquelle vous allez pouvoir enregistrer les réglages de vos cuissons préférées (puissance, temps de cuisson etc.) pour les réutiliser facilement.
  • La technologie Wifi : ultra-moderne, cette fonction vous offre la possibilité de gérer votre plaque vitrocéramique depuis votre smartphone ou votre tablette.

La sécurité

Comme les modèles à induction, les plaques vitrocéramiques proposent des options de sécurité très intéressantes. Surtout comparé à une plaque électrique « classique ».

Les fabricants proposent ainsi plusieurs types de sécurités très pratiques :

  • Témoin de chaleur résiduel : vous permet de savoir d’un coup d’œil si votre plaque vitrocéramique est en état de fonctionnement.
  • Anti-débordement : si un liquide venait à déborder de votre récipient et atteindre le panneau de commande, la plaque s’arrêtera automatiquement.
  • Anti-surchauffe : cette sécurité reste active même quand votre plaque est éteinte. Elle permet de contrôler et de limiter la température de votre plaque vitrocéramique.
  • Verrouillage des commandes (sécurité enfants) : les commandes de votre plaque sont verrouillées afin d’éviter les mauvaises manipulations (notamment de la part des enfants) et donc d’éventuels accidents.
  • Arrêt automatique : arrête automatiquement votre plaque vitrocéramique si jamais la cuisson était trop prolongée (ce qui permet de pallier aux éventuels oublis).

Comment fonctionne une plaque vitrocéramique ?

Comme la plaque à induction, la plaque vitrocéramique utilise un matériau de revêtement en vitro-cristallin très résistant aux chocs et à la chaleur. Mais c’est bien le seul point commun qui relie ces deux plaques de cuisson. 

Foyer plaque vitrocéramique

Les plaques vitrocéramiques ont un fonctionnement complètement différent alliant le principe de conduction et de rayonnement. Cette particularité a l’avantage de procurer une hausse de la chaleur beaucoup plus rapide sur les aliments qui sont chauffés par agitation thermique.

Les plaques vitrocéramiques peuvent être équipées de deux types de foyers :

  • À radiant : les foyers fonctionnent à l’aide de résistances. Elles s’activent quand un courant électrique les traverse et créent de la chaleur. Les foyers radiants sont parfaits pour faire mijoter.
  • À Halogènes : ces foyers utilisent des lampes à filament de tungstène pour générer de la chaleur. Cela permet une montée en température beaucoup plus rapide (idéal pour saisir les aliments ou porter à ébullition).

Quelles différences entre une plaque induction et vitrocéramique ?

Il est souvent difficile de différencier une plaque à induction d’une plaque vitrocéramique. Ces dernières sont visuellement identiques et utilisent le même matériau de surface en verre vitrocéramique.

Pourtant le mode de fonctionnement de ces deux plaques est radicalement différent.

Alors que les plaques vitrocéramiques utilisent le principe de conduction et de rayonnement pour générer de la chaleur (avec des foyers radiants ou halogènes), le principe de fonctionnement des plaques à induction se base sur le magnétisme.

Les plaques à induction ont donc une puissance de chauffe beaucoup plus importante et ont aussi l’avantage d’être plus sécurisées : la plaque reste toujours froide, seul le récipient chauffe et la cuisson s’arrête instantanément dès que vous ôtez le récipient du foyer.

Malgré ces avantages, la plaque à induction est moins appropriée pour les cuissons longues et douces. Sur ce terrain, les modèles vitrocéramiques sont bien meilleures.

D’un point de vue finances, une plaque à induction sera plus rentable à l’usage sur le moyen et long terme. Néanmoins le prix d’une plaque à induction est en moyenne plus élevé qu’une plaque vitrocéramique.

De plus, à cause de son mode de fonctionnement basé sur le magnétisme, acquérir une plaque à induction peut aussi nécessiter le renouvellement partiel ou total de vos ustensiles de cuisine. Seuls les ustensiles en métal ferrique (en fonte, en acier ou équipés d’un disque ferromagnétique) sont compatibles avec l’induction.

Avec une plaque vitrocéramique, vous n’aurez pas à changer vos ustensiles de cuisine. Celle-ci est compatible avec tous les types de poêles ou casseroles.

Pourquoi acheter une plaque vitrocéramique ?

Cuisson avec poêle

Très économique à l’achat

La plupart des plaques vitrocéramiques ont un prix très accessible. Son bon rapport qualité/prix est un argument qui a déjà séduit bon nombre de consommateurs. Ces derniers y voient l’opportunité d’acquérir une plaque de cuisson moderne et fonctionnelle sans avoir à casser leur tirelire.

Pour une plaque à 3 ou 4 foyers, le prix de vente sera environ compris entre 200 et 500€. Ce tarif peut varier en fonction du nombre de foyers et des fonctionnalités proposées par la plaque.

Temps de cuisson rapide et précis

Contrairement à une plaque électrique traditionnelle, la rapidité de chauffe d’une plaque vitrocéramique sera plus performante. Cette performance sera d’ailleurs d’autant plus élevée si vous optez pour un modèle disposant de foyers halogènes.

La précision de cuisson est également un atout des plaques vitrocéramiques. Du fait de l’utilisation d’un matériau de surface en vitrocéramique, l’inertie thermique est réduite et le rendement est donc bien meilleur. Conséquence : la régulation de la température de cuisson est plus précise.

Fonctionnalités modernes & pratiques

Les plaques vitrocéramiques sont, avec les plaques à inductions, les modèles les plus évolués sur le marché des plaques de cuisson. Les fabricants ne manquent pas d’idées pour vous proposer des fonctionnalités ingénieuses absentes des autres plaques de cuisson plus « traditionnelles » (comme la plaque de cuisson à gaz).

Fonction boost, fonction mémoire, départ différé, commandes digitales etc. : selon vos besoins et votre budget, vous trouverez des fonctionnalités très pratiques qui vous faciliteront la vie.

Compatible avec tous les ustensiles de cuisine

Un des atouts des plaques vitrocéramiques est que vous n’aurez pas à investir dans le renouvellement de vos ustensiles de cuisine (ce qui représente une économie non négligeable).

Contrairement aux modèles à induction, les plaques vitrocéramiques sont compatibles avec tous vos ustensiles de cuisine (fonte, acier, aluminium ou cuivre etc.).

Très facile à nettoyer

Entretenir une plaque vitrocéramique vous demandera peu de temps et d’efforts. Son matériau de surface lisse et plane empêche les saletés de s’incruster.

Un nettoyage rapide et régulier d’un simple coup d’éponge vous permettra ainsi de conserver une plaque propre et en bon état.

Bon niveau de sécurité

La modernité des plaques vitrocéramiques inclut la présence d’options de sécurité très intéressantes qu’on ne retrouve pas sur les plaques de cuisson « traditionnelle » (un atout digne d’intérêt, surtout si vous avez des enfants).

Anti-débordement, anti-surchauffe, verrouillage des commandes, arrêt automatique etc. : vous trouverez des options très pratiques qui vous aideront à éviter d’éventuels accidents.

Quel revêtement pour une plaque vitrocéramique ?

Revêtement vitrocéramique

Comme leur nom l’indique, toutes les plaques vitrocéramiques ont un matériau de surface en vitrocéramique. Il s’agit du même type de matériau utilisé pour la conception des miroirs géants des télescopes.

La vitrocéramique est une céramique composée de microcistaux disséminés dans une phase vitreuse. Son invention date de 1954. Ce matériau présente l’avantage d’être très résistant aux chocs et de pouvoir supporter de fortes chaleurs (jusqu’à 750°C).

Même si vous trouverez davantage de plaques vitrocéramiques noires, certains modèles en blanc sont également disponibles (de quoi s’adapter à tous les goûts). Ces modèles sont cependant plus difficiles à concevoir, ce qui les rend plus rares.

Les plaques vitrocéramiques blanches nécessitent en effet un traitement différent afin de laisser passer la lumière rouge au travers du verre. Les fabricants doivent donc prêter un soin particulier à teinter différemment certaines zones stratégiques de la plaque.

Ce traitement spécial n’a aucun impact sur l’esthétisme d’une plaque vitrocéramique blanche mais à pour conséquence d’ajouter un surcoût sur le prix de vente.

Comment nettoyer une plaque vitrocéramique ?

La surface plane et lisse d’une plaque vitrocéramique facilite naturellement son entretien. Néanmoins, si vous voulez conserver votre plaque en bon état, vous devez effectuer un entretien régulier afin de ne pas permettre à la saleté de venir s’incruster.

Le nettoyage quotidien

Passez un coup d’éponge humide après chaque utilisation pour nettoyer votre plaque vitrocéramique. Utilisez une éponge douce et ne prenez surtout pas d’éponge abrasive (qui pourrait provoquer des rayures).

Essuyez ensuite l’humidité à l’aide d’un chiffon doux ou d’un papier absorbant. Cet entretien rapide et régulier vous permettra de maintenir votre plaque vitrocéramique en bon état.

Pour éliminer les tâches ou brûlures

En cas de tâches ou brûlures, nous vous déconseillons ici encore d’utiliser une éponge abrasive afin de ne pas endommager le revêtement de votre plaque.

Utilisez plutôt un grattoir plat ou une raclette spéciale pour le nettoyage du verre vitrocéramique (une spatule en bois peut aussi faire l’affaire) et passez une liquide nettoyant adapté sur votre plaque (attention à ne jamais utiliser de produits abrasifs, corrosifs ou de poudre de nettoyage !). Vous pouvez également utiliser une solution naturelle si vous en connaissez une.

Les marques les plus populaires

Meilleures marques

Faire le choix d’une bonne plaque vitrocéramique passe aussi par le choix d’une marque réputée pour la qualité et la fiabilité de ses appareils.

Dans le domaine des plaques de cuisson, nous vous conseillons ses fabricants français :

  • Sauter : une des références dans le domaine des plaques de cuisson. La marque a été créée en 1915.
  • De Dietrich : une des marques les plus anciennes du marché (créé en 1684 !) très populaire pour la qualité de ses appareils.
  • Brandt : fondée en 1924, l’entreprise est très appréciée des consommateurs.
  • Rosière : une des références pour les plaques de cuisson haut de gamme au design soigné.

Au niveau des marques internationales, vous pouvez aussi faire confiance à :

  • Bosch : l’entreprise allemande est mondialement connue pour la qualité et la fiabilité de ses appareils.
  • Electrolux : très porté sur l’innovation, le groupe suédois fait partie des leaders du marché de l’électroménager.
  • Whirlpool : né en 1911, le fabricant américain propose aussi des plaques de cuisson de qualité.

Pour conclure : quelle plaque vitrocéramique choisir ?

Les plaques vitrocéramiques font partie des modèles les plus évolués sur le marché des plaques de cuisson. Leur matériau de surface en verre vitrocéramique leur donne un aspect moderne et facilite le nettoyage.

Très populaire auprès des consommateurs, la plaque vitrocéramique bénéficie également de fonctionnalités très pratiques (fonction boost, minuteur, fonction mémoire etc.). Les options de sécurité proposées sont aussi intéressantes (anti-débordement, anti-surchauffe, verrouillage des commandes etc.) et vous permettront d’éviter d’éventuels accidents ou mauvaises manipulations.

À cause du même matériau de surface utilisé, les plaques vitrocéramiques sont souvent confondues avec les modèles à induction. Mais en réalité le mode de fonctionnement de ces deux plaques est complètement différent. Alors que la plaque à induction utilise le magnétisme pour générer de la chaleur, la plaque vitrocéramique se base sur le principe de conduction et du rayonnement.

En fonction de vos habitudes de cuisine, vous aurez le choix entre un modèle de plaque à foyer radiant (approprié pour les cuissons longues et douces) ou à foyer halogènes (idéal pour les montées en températures rapides).

Un autre avantage de la plaque vitrocéramique est que son acquisition vous demande un investissement moins important qu’une plaque à induction. Son prix d’achat est en effet bien plus abordable. De plus, les modèles vitrocéramiques sont compatibles avec tous les ustensiles. Vous n’aurez donc pas besoin de renouveler vos poêles et casseroles.

Questions fréquentes

Comment reconnaître une plaque induction et vitrocéramique ?

Pour savoir s’il s’agit d’une plaque vitrocéramique ou d’une plaque à induction, activez celle-ci sans poser de récipient sur les foyers. Si ces derniers commencent à devenir rouge et à chauffer, cela signifie que vous êtes en présence d’un modèle vitrocéramique. Sinon c’est qu’il s’agit d’un modèle à induction.

Même si la plaque à induction reste la meilleure dans ce domaine, la plaque vitrocéramique est bien plus économique qu’une plaque électrique classique. La consommation moyenne de ce type de plaque est généralement comprise entre 1200 et 2100 Watts.
Son temps de cuisson est également plus rapide que d’autres types de plaque (ce qui vous aide aussi à moins consommer).
À titre d’exemple, faire bouillir de l’eau vous demandera 10 minutes avec une plaque électrique et 9 minutes avec une plaque à gaz… Alors qu’il ne vous faudra que 5 minutes avec une plaque à induction.

Selon la norme française NF C 15-100 qui définit les règles des installations électriques basses tensions, l’emploi d’un disjoncteur de 32 A maximum est préconisé pour les plaques de cuisson.
Une section de 6 mm² pour les fils doit être utilisée pour ce type d’intensité électrique.
Si vous n’êtes pas complètement sûr de vous, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel qui s’occupera d’installer votre plaque vitrocéramique en toute sécurité.

Si les plaques à induction nécessitent l’utilisation d’ustensiles en métal ferrique pour fonctionner (en fonte, en acier ou équipés d’un disque ferromagnétique), la plaque vitrocéramique est quant à elle compatible avec tous les types de poêles ou casseroles.
Votre plaque vitrocéramique peut donc fonctionner avec des ustensiles prévus pour l’induction.

L’achat de votre plaque vitrocéramique peut être réalisé en grande surface ou dans une enseigne spécialisée en électroménager. Vous pouvez aussi l’acheter en ligne sur un site e-commerce pour profiter de promotions ou bonnes affaires.