Plaque à induction

Vous êtes intéressé par l’achat d’une plaque à induction mais ne savez pas comment choisir le meilleur modèle ?

Vous êtes ici sur la bonne page ! Dans moins de 5 minutes vous saurez tout ce dont vous avez besoin de savoir pour faire le bon choix.

Les plaques à induction sont les modèles les plus évolués dans le domaine des plaques de cuisson. Très appréciées des consommateurs, elles offrent de nombreux avantages : rapidité et puissance de cuisson, sécurité optimale, fonctionnalités très pratiques, entretien facile etc.

Si leur prix d’achat est un peu plus élevé que d’autres plaques plus traditionnelles (gaz ou électriques), elles sont cependant très économiques à l’usage et beaucoup plus rentables sur le moyen et long terme.

Mais face aux différents modèles et nombreuses options ou fonctionnalités il est parfois difficile de s’y retrouver. C’est la raison pour laquelle notre équipe a réalisé ce guide d’achat complet. Il vous permettra de savoir quel modèle de plaque à induction vous correspond et surtout de faire le bon choix en toute confiance 🙂

Guide d’achat – Comment choisir une bonne plaque à induction ?

Ces dernières années, le marché de l’électroménager a vu la demande pour les plaques à induction exploser. Rapides, puissantes, précises, modernes et très design, celle-ci a su séduire les consommateurs pour ses nombreuses qualités.

Plaque à induction

Cette évolution s’est aussi traduite par l’apparition de nouvelles fonctionnalités et options de la part des fabricants. Et pour choisir le meilleur modèle de plaque à induction dans tout ce panel de possibilités – celui qui correspond à vos besoins et habitudes culinaires – il est important que vous prêtiez attention à ces différents critères :

Le nombre de foyers

Le choix du nombre de foyers de votre plaque à induction dépend de la place dont vous disposez dans votre cuisine et aussi de votre famille. Si vous avez une famille nombreuse par exemple, il est préférable de vous tourner vers un appareil disposant de plusieurs foyers.

Les modèles les plus populaires sont ceux à 3 ou 4 foyers. Néanmoins vous pouvez trouver des modèles à 1 ou 2 foyers (appelés aussi « dominos de cuisson ») et à 5 foyers (voir même 6).

Le nombre de foyers influence naturellement la dimension de votre plaque à induction. Généralement les largeurs sont d’environ :

  • 30 cm pour les plaques à 2 foyers.
  • 60 cm pour les plaques à 3 ou 4 foyers.
  • 75 à 110 cm pour les plaques à 5 foyers et plus.

Les types de foyers

Contrairement aux autres types de plaques de cuisson (comme celles à gaz ou électriques), les plaques à induction proposent des types de foyers beaucoup plus novateurs offrant une grande flexibilité.

Ces derniers permettent de s’affranchir du nombre et/ou de la taille des foyers : votre plaque va alors s’adapter à tous vos ustensiles de cuisine. Actuellement deux principales technologies de foyers sont proposées :

Les foyers à zone modulable

Appelé aussi « zone flexible« , ce type de foyer vous permet de modifier la taille et la position des zones de cuisson selon vos besoins. On retrouve deux modes de fonctionnement pour ce type de foyer :

  • Avec une grande zone qui peut se diviser en plusieurs zones plus petites.
  • Avec plusieurs petites zones qui vont pouvoir fonctionner ensemble.

Les foyers à zone libre

Cette technologie est la plus récente et permet d’avoir une plaque à induction bénéficiant d’une flexibilité totale.

Vous n’avez ainsi plus besoin de gérer la taille ou la disposition des foyers : la plaque est capable de s’adapter automatiquement à l’emplacement et à la taille de votre ustensile de cuisine.

La puissance

La puissance d’une plaque de cuisson s’exprime en Watts. Plus celle-ci sera élevée, plus votre temps de cuisson sera rapide. Il s’agit donc d’un critère essentiel à prendre en compte lors du choix de votre plaque à induction.

La plupart des modèles à induction proposent des niveaux de puissances très performants allant de 2000 à 3000 Watts, pour une puissance totale maximale (sur l’ensemble des foyers de la table) de 7000 Watts ou plus.

Cette puissance ne peut cependant pas être comparée à celle des autres types de plaques. Sur une plaque de cuisson à gaz, par exemple, le rendement est de l’ordre de 50% à cause de la déperdition de chaleur, alors qu’il est d’environ 80 à 90% sur une plaque à induction (raison pour laquelle il s’agit du type de plaque le plus économique).

Cela signifie donc que pour obtenir une puissance de 3000 Watts sur une plaque à induction, vous devrez générer une puissance de 6000 Watts sur une plaque de cuisson à gaz.

En fonction du modèle dont vous disposez, vous pouvez ajuster le niveau de la puissance entre 9 et 20. Un niveau compris entre 9 et 12 sera en principe très suffisant pour une utilisation quotidienne.
Retenez cependant que plus la gamme de réglage du niveau de puissance sera importante, plus votre température de cuisson sera précise.

Les commandes

Les commandes vous permettent de contrôler et gérer votre plaque à induction. Il s’agit donc d’un élément clé à ne pas négliger.

Commandes d'une plaque à induction

Le premier point auquel vous devez prêter attention est la position des commandes de votre table à induction. Le choix de la position (latérale ou frontale) dépend de si vous avez des enfants ou non (les commandes latérales sont plus sécurisantes car moins accessibles) et de vos préférences.

Outre la position des commandes, vous devez également sélectionner avec soin le type de commande de votre plaque à induction. Trois technologies de commandes sont actuellement proposées sur le marché. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Ici aussi, ce choix dépend de vos préférences et de vos habitudes.

Les commandes manuelles

Le pilotage de votre plaque à induction se fait à l’aide de boutons (appelés aussi « manettes »). Ce type de commande n’est pas ce qu’il y a de plus moderne. Il s’agit cependant d’un classique très apprécié pour sa réactivité et sa simplicité d’utilisation. Le nettoyage des plaques à induction avec des commandes manuelles est cependant un peu plus complexe.

Les commandes sensitives

Ce type de commande est directement intégré à la table à induction (ce qui facilite grandement l’entretien). Elles sont aussi beaucoup modernes et discrètes. Il vous suffit d’effleurer les touches sensitives pour gérer votre plaque à induction. Le seul inconvénient de ce type de commande peut venir de leur réactivité, notamment si vous avez les doigts humides par exemple.

Les commandes tactiles

Il s’agit du dernier cri en matière de technologie. On les retrouve surtout sur les plaques à induction haut de gamme. Ce type de commande se présente sous forme d’une interface visuelle, comparable à ce que vous avez sur votre smartphone ou votre tablette. Elles sont très ludiques et offrent des fonctionnalités très intéressantes.

Les fonctionnalités

En dehors de leur puissance de cuisson et de leur aspect très économique, les plaques à induction ont aussi le gros avantage de proposer des fonctionnalités très pratiques. Des plus simples aux plus sophistiquées, on en trouve pour toutes les envies et tous les budgets :

  • La fonction Boost : comme son nom l’indique, elle va permettre de booster la température d’un foyer jusqu’à sa puissance maximale. La rapidité de cuisson est ainsi grandement accélérée.
  • Le minuteur : indispensable pour régler le temps de cuisson de vos préparations. Le minuteur sonne et stoppe automatiquement la cuisson.
  • Le départ différé : très pratique, cette fonction offre la possibilité de programmer à quelle heure vous souhaitez qu’une cuisson commence.
  • La hotte intégrée : permet d’aspirer toutes les vapeurs produites par la cuisson des aliments.
  • Les accès directs : vous permet de passer instantanément et d’un simple geste d’une cuisson à feu vif vers une cuisson à feu doux.
  • Le maintien au chaud : cette fonction va ajuster automatiquement la puissance de cuisson afin de maintenir une température stable.
  • Les modes de cuisson : vous donne accès à différentes recettes pré-enregistrées que vous pouvez facilement réaliser.
  • La fonction mémoire : vous allez gagner un temps précieux avec cette fonction qui vous donne la possibilité d’enregistrer plusieurs réglages (temps de cuisson, puissance etc.) que vous allez pouvoir facilement réutiliser pour vos prochaines préparations culinaires.
  • La technologie Wifi : une fonction ultra-moderne qui vous permet de contrôler votre plaque à induction depuis votre smartphone ou votre tablette. Une fois adoptée, vous pourrez difficilement vous en passer.

La sécurité

La plaque à induction dispose d’un niveau de sécurité optimal. Son principe de fonctionnement, qui repose sur l’utilisation de champs magnétiques, chauffe uniquement votre casserole ou votre poêle et laisse la plaque froide. Les risques de brûlures sont donc très limités.

Les fabricants proposent aussi de nombreuses autres options de sécurités très intéressantes :

  • Témoin de chaleur résiduel : indique si la plaque à induction est en état de fonctionnement.
  • Anti-débordement : permet à votre plaque de se couper automatiquement dès qu’un liquide déborde et atteint le panneau de commande.
  • Anti-surchauffe : contrôle et limite la température de la plaque à induction. Cette sécurité fonctionne même quand votre plaque est éteinte.
  • Détection des récipients : stop immédiatement le fonctionnement de la plaque si votre ustensile de cuisine n’est plus présent.
  • Arrêt automatique : arrête votre plaque à induction de façon automatique si une cuisson était trop prolongée (en cas d’oubli par exemple).
  • Verrouillage des commandes (sécurité enfants) : bloque le panneau de commande et évite que vos enfants effectuent des manipulations qui pourraient provoquer un accident.
  • Détection des défaillances/mauvaises connexions : détecte et avertit instantanément d’un mauvais branchement ou d’une faible intensité de la plaque.

Comment fonctionne une plaque à induction ?

À la différence des autres plaques de cuisson électriques qui se servent de résistances, le fonctionnement d’une plaque à induction se base sur le principe de magnétisme pour générer de la chaleur.

Ce principe très particulier explique pourquoi la plaque reste froide : c’est uniquement le récipient posé sur le foyer qui chauffe. Si vous ôtez le récipient du foyer, le chauffage s’arrête aussitôt.

Chaque foyer est équipé d’une bobine de cuivre qui émet un champ magnétique dès qu’un récipient (en fonte, en acier ou équipé d’un disque ferromagnétique) vient se positionner dessus. Les ondes génèrent alors un courant électrique alternatif vers le récipient. Ce dernier crée donc lui-même de la chaleur et la plaque reste froide.

L’intérêt principal de l’induction est de limiter drastiquement la déperdition de la chaleur (qui est assez importante sur les plaques de cuisson à gaz par exemple). En chauffant uniquement le récipient, les plaques à induction sont ainsi beaucoup plus performantes et plus économiques à l’usage.

Quelles différences entre une plaque induction et vitrocéramique ?

Question

Même si elles sont d’apparence sensiblement identiques, les plaques à induction et vitrocéramiques sont en réalité complètement différentes. Le seul point commun qui les unis est leur matériau de surface en verre vitrocéramique.

Alors que les plaques à induction génèrent de la chaleur grâce au magnétisme, les plaques vitrocéramiques utilisent un procédé un peu plus traditionnel : des foyers radiants ou halogènes.

Ce type de foyers implique un temps de cuisson plus important (mais ce qui est idéal pour faire mijoter). Il est aussi moins sécurisant que l’induction car la plaque vitrocéramique reste chaude après utilisation. Des risques de brûlures sont donc possibles si vous ne faites pas attention. Chose qui est pratiquement impossible avec un modèle à induction (dont la plaque reste constamment froide).

Contrairement aux plaques à induction, les plaques vitrocéramiques acceptent tous les types d’ustensiles de cuisine. Vous n’aurez donc pas besoin d’investir dans le renouvellement de vos poêles et casseroles.

Question budget, la plaque vitrocéramique est la moins chère à l’achat. Néanmoins, elle consomme davantage à l’usage et sera donc moins économique qu’un modèle à induction.

Pourquoi acheter une plaque à induction ?

Poêle sur une plaque induction

Cuisson rapide et puissante

Les modèles à induction sont les plus puissantes des plaques de cuisson. Ses grandes performances s’expliquent par un principe de fonctionnement qui se base sur le magnétisme. Celui-ci limite les déperditions de chaleur et permet de bénéficier d’un rendement de cuisson de l’ordre de 80 à 90%.

La conséquence naturelle de cet avantage est que la cuisson de vos aliments sera plus rapide. À titre de comparaison, il ne vous faut que 4 minutes pour faire bouillir de l’eau avec une plaque à induction… Alors qu’il vous faut 5 minutes pour une plaque vitrocéramique, 9 minutes pour une plaque à gaz et 10 minutes pour une plaque électrique !

Consomme très peu d’énergie

Si elle est un peu plus onéreuse à l’achat (et peut nécessiter le renouvellement de vos ustensiles de cuisine), sur le moyen et long terme vous serez gagnant avec une plaque à induction.

Elle offre en effet un excellent rendement grâce à son principe de fonctionnement qui limite considérablement la perte de chaleur. Résultat : la cuisson de vos aliments prend moins de temps car elle est plus efficace. Et votre facture d’électricité devient donc plus légère.

Fonctionnalités modernes & pratiques

Les plaques à induction sont les plus avancées du marché d’un point de vue technologique. Fonction boost, départ différé, fonction mémoire, interface tactile etc., les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour vous proposer des fonctionnalités toujours plus innovantes que vous ne retrouverez pas sur les plaques de cuisson plus « traditionnelles ».

Certaines plaques à induction sont mêmes « connectées » et vous permettent de les contrôler à distance depuis votre smartphone ou votre tablette très facilement. Pratique pour gérer le dîner du soir depuis le confort de votre canapé 🙂

Très facile à nettoyer

L’entretien d’une plaque à induction vous demandera peu d’effort. Sa surface lisse en verre vitrocéramique vous permet de la nettoyer rapidement d’un simple coup d’éponge.

Autre élément qui vient faciliter encore davantage le nettoyage : le fait que la plaque ne chauffe. Cela signifie que vous aurez très peu de tâches de brûlure sur les foyers.

Sécurité optimale

Parce qu’elle reste toujours froide, une plaque à induction réduit considérablement les risques de vous brûler. C’est la raison pour laquelle ce type de plaque est la plus sécurisé du marché des plaques de cuisson. Il s’agit d’un point très intéressant, surtout si vous avez des enfants.

Vous trouverez également d’autres options de sécurités très pratiques : anti-débordement, anti-surchauffe, arrêt automatique, sécurité enfants etc. Il y en a pour tous les budgets et tous besoins.

Quel revêtement pour une plaque à induction ?

Plaque induction blanche

Toutes les plaques à induction ont un matériau de surface en vitrocéramique. Inventé en 1954, ce type de matériau est une céramique composée de microcristaux qui sont dispersés au sein dans phase vitreuse.

Pour l’anecdote, la vitrocéramique est également utilisée pour la création des miroirs géants des télescopes.

Si la grande majorité des plaques à induction sont noires, il existe aussi quelques modèles en blancs (de quoi s’adapter au style de toutes les cuisines). Les plaques à induction blanches restent tout de même assez rares. Et la est raison très simple : elles sont plus difficiles à fabriquer.

La vitrocéramique blanche nécessite en effet un traitement différent. Contrairement à une plaque noire, la lumière rouge des foyers n’arrive pas à passer au travers du verre blanc.

De ce fait, les fabricants ne peuvent pas teinter simplement la totalité de la plaque plaque en blanc. Ils doivent faire attention à teinter quelques zones stratégiques de la plaque différemment (de sorte à ce que les signaux rouges restent visibles).

Ce traitement très particulier n’a cependant aucune incidence sur l’esthétique et le rendu visuel des plaques à induction blanches. En revanche, ce procédé de fabrication plus complexe engendre un surcoût au niveau du prix de vente de ces modèles.

Quelles casseroles et ustensiles de cuisine pour l’induction ?

Casseroles et pôeles compatibles induction

Investir dans une plaque à induction peut nécessiter le renouvellement partiel ou complet de vos ustensiles de cuisine. À cause de son principe de fonctionnement basé sur le magnétisme, seuls les récipients en métal ferrique (en fonte, en acier ou équipés d’un disque ferromagnétique) sont compatibles avec l’induction.

Si vous avez des ustensiles de cuisine en verre, en céramique, en aluminium, en porcelaine, en laiton ou en cuivre, ils ne seront malheureusement pas compatibles.

Vous n’aurez en revanche pas de difficultés à trouver des casseroles ou poêles compatibles avec l’induction. Ce type de plaques étant très répandue, vous en trouverez facilement dans le commerce.

Les ustensiles compatibles sont marqués d’un symbole « induction » sur l’emballage ou directement gravé sur l’ustensile en lui-même. Vous n’aurez donc pas de difficulté à les reconnaître.

À noter au passage que les ustensiles de cuisine induction sont compatibles avec les autres types de plaques (gaz, vitrocéramique etc.).

Petite astuce : pour savoir si vos ustensiles de cuisine sont compatibles avec une plaque à induction, placez un aimant au fond de l’ustensile. Si l’aimant reste « collé », cela signifie donc que votre ustensile est compatible avec l’induction.

Comment nettoyer une plaque à induction ?

Bien que l’entretien d’une plaque à induction reste facile, celui doit être effectué avec soin pour éviter la création d’éventuelles rayures (la surface en vitrocéramique étant un matériau relativement fragile). Pour garantir la longévité de votre plaque, un nettoyage régulier devra être effectué afin de ne pas laisser la saleté s’incruster.

Le nettoyage quotidien

Après chaque utilisation, passez une éponge humide sur votre plaque pour la nettoyer. N’utilisez surtout pas une éponge abrasive (éponge possédant un dos récurant ou en paille métallique) mais une éponge douce.

Pour finir, passez un chiffon doux ou du papier absorbant pour essuyer l’humidité.
Ce nettoyage quotidien est rapide et vous permettra de conserver votre plaque à induction en bon état.

En cas de tâches ou brûlures

Si jamais des aliments auraient adhéré à votre plaque, en cas de présence de graisses ou de brûlures, ici encore n’utilisez surtout pas d’éponge abrasive car vous pourriez endommager la surface en vitrocéramique de votre plaque à induction.

Privilégiez plutôt l’utilisation d’un grattoir plat ou d’une raclette spéciale pour le verre vitrocéramique (une simple spatule en bois peut aussi très bien convenir) et passez un liquide nettoyant spécialisé ou une solution naturelle sur votre plaque (mais jamais de poudre de nettoyage, de produit abrasifs ou corrosifs !).

Les marques les plus populaires

Meilleures marques

Si vous voulez choisir une bonne plaque à induction, il est également important de vous tourner vers un marque reconnue pour la qualité et la fiabilité de ses appareils.

Au niveau des fabricants « made in France », nous vous conseillons :

  • Sauter : la marque existe depuis 1915 et fait partie des références en matière de plaques de cuisson.
  • De Dietrich : née en 1684, l’entreprise est l’une des plus anciennes du marché de l’électroménager.
  • Brandt : très populaire auprès des consommateurs, l’entreprise existe depuis 1924.
  • Rosières : spécialisé dans les modèles haut de gamme, la marque apporte un soin particulier au design de ses produits.

Vous pouvez aussi choisir votre plaque à induction avec confiance du côté de ces marques internationales :

  • Bosch : réputée pour la qualité et la fiabilité de ses produits, le fabricant allemand a vu le jour en 1886.
  • Electrolux : avec une présence dans plus de 150 pays, le groupe suédois fait partie des poids lourds du marché des plaques de cuisson.
  • Whirlpool : fondée en 1911, l’entreprise américaine est très populaire sur le marché de l’électroménager.

Pour conclure : quelle plaque induction choisir ?

Les plaques à induction sont les modèles les plus évolués dans le domaine des plaques de cuisson. Leur rapidité et leur puissance de chauffe en font des modèles très populaires auprès des consommateurs.

Outre ses performances, la plaque à induction bénéficie aussi d’un entretien relativement simple. Sa surface en verre vitrocéramique étant rapide à nettoyer.

Elle propose aussi de nombreuses fonctionnalités qu’on ne retrouve pas sur les autres types de plaque de cuisson : fonction boost, fonction mémoire, départ différé, fonction wifi etc. Celles-ci offrent des possibilités de cuisson très pratiques qui vous feront gagner du temps.

L’autre point fort de ce type de plaque se situe au niveau de la sécurité. En plus des nombreuses options proposées (anti-surchauffe, arrêt automatique, verrouillage des commandes etc.) les modèles à induction présentent l’avantage d’avoir une plaque de cuisson toujours froide. Leur principe de fonctionnement qui utilise le magnétisme fait que seul le récipient posé sur le foyer de la plaque chauffe.

Enfin, si le prix d’achat d’une plaque à induction est un peu plus élevé (et peut nécessiter le renouvellement de vos ustensiles de cuisine), elle est cependant très économique à l’usage. Son rendement et ses performances diminuent considérablement le temps de cuisson nécessaire… Et réduit de ce fait le montant de votre facture d’électricité 🙂

Questions fréquentes

Comment reconnaître une plaque induction et vitrocéramique ?

Pour différencier facilement une plaque à induction d’une plaque vitrocéramique, il vous suffit de l’activer sans poser de récipient sur la plaque. Si vous voyez le foyer devenir rouge et chauffer, c’est qu’il s’agit d’une plaque vitrocéramique. Autrement c’est qu’il s’agit d’une plaque à induction.

La durée de vie d’une plaque à induction est généralement plus courte que les autres types de plaques de cuisson. À cause de son équipement électronique, cette durée n’excède généralement pas plus de 15 ans.
La longévité de votre plaque à induction dépend aussi de sa marque, de la façon dont vous l’utilisez et l’entretenez.

Toutes les plaques à induction disposent d’une très bonne puissance de cuisson avec un rendement de l’ordre de 80 à 90%.
La majorité des modèles à 3 ou 4 foyers ont des puissances allant d’environ 1400 Watts (pour les petits foyers) à 5000 Watts (pour les foyers larges avec option boost). Quant à la puissance maximale affichée, celle-ci est de 4600 à 7600 Watts.

La norme française NF C 15-100 qui fixe les règles des installations électriques basses tensions recommande l’utilisation d’un disjoncteur de 32 A maximum pour les plaques de cuisson.
Pour ce type d’intensité électrique, la section minimum des fils doit être de 6 mm².
Si vous n’êtes pas totalement sûr de vous, pour votre sécurité nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre plaque à induction.

Le prix d’une plaque à induction dépend du nombre de foyers, des fonctionnalités et de la marque. Pour un modèle à 3 ou 4 foyers, les tarifs se situent généralement entre 350 et 1500€.

L’achat d’une plaque à induction peut se faire dans une enseigne spécialisée en électroménager ou en grande surface. Vous pouvez aussi profiter de bonnes affaires en l’achetant directement en ligne sur un site e-commerce.